Mes petits mal/bon-heurs

Petite réflexion lapinesque

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

6 commentaires

Dr_Folaweb a dit :

Faut vraiment que j'apprenne à écrire :S

6 oct. 2008

Klaim a dit :

Haha bonne question :D

7 oct. 2008

goodgood a dit :

je pense qu'ils viennent voir s'il y a une part de l'auteur dans ses personnages…

7 oct. 2008

Un visiteur (HC) a dit :

c'est évident : l'auteur on s'en fout complètement ;-)

blague à part, ça peut être intéressant de discuter avec l'esprit qui a pu produire une belle BD, et de voir la maîtrise de sa technique…

7 oct. 2008

Crazy_Cat a dit :

Ça me rappel une remarque d'un bon ami à moi lors du festival de b.d. de Québec en 2007.

“Ça fait drôle de rencontrer un artiste qui compte sa vie dans un blog et de ne l'avoir jamais rencontré. On fini par le rencontrer et à cause du blog on n'a l'impression de connaitre cette personne depuis toujours dans tout ces angles.”

C'est effectivement un drôle d'effet.

Ça me rappel aussi la visite de Midam à ce même salon mais en 2008, où des visiteurs avaient rien à foutre de Midam; ils voulaient voir Kid Paddle ( en mascotte admettons )…….

C'est triste dans un sens.

11 oct. 2008

Gipo a dit :

Je crois que ce qu'ils viennent voir, c'est la transposition 3D de celui qu'ils voient périodiquement en 2D sur le web, comme s'il sortait de l'écran (il y a eu un film qui montrait cet effet…).

Un peu comme les “grosses têtes” des parcs d'attraction. Sauf que le vrai Astérix ou le vrai Donald, c'est le dessin sur le papier, pas celui qui nous est présenté. Alors que la vraie vedette, c'est le blogueur en chair et en os… qui se cache derrière sa caricature (comme s'il portait une grosse tête quand il est dans l'écran).

Je pense que le public sent confusément la valeur de l'artiste et de sa personnalité à travers le blog (ce que je trouve très positif, pour ma part)… sauf qu'il ne fait pas assez la distinction entre l'exagération des gags et la vie réelle, et croit donc que le quotidien de ce bonhomme (bonnefemme) est formidablement drôle (contrairement au sien).

18 oct. 2008